Retrouvez sur cette page les réponses à la plupart des questions que vous pouvez vous poser, que vous soyez un vendeur ou un acheteur. Vous pouvez également nous contacter à assistance[AT]roomroom[DOT]com.

Questions générales

La commercialisation des chambres d'hôtel en ligne a beaucoup évolué ces dernières années, et une nouvelle catégorie de prix est apparue : les tarifs non-annulables. Par définition, ces tarifs ne permettent pas d'être remboursés en cas d'imprévu, et ce quelque soit la nature de cet imprévu (événement familial, changement d'agenda professionnel, maladie, …).

RoomRoom permet aux voyageurs ayant acheté de telles réservations de les revendre à des tiers, avec une réduction qui rendra l'opération attractive pour un autre voyageur. Sans paraphraser une certaine Ségolène R., c'est une situation « Gagnant - gagnant » !

RoomRoom est édité par Autrement, société française créée en Décembre en 2009, basée à Marseille, également éditrice des sites :

  • HotelHotel : Un Guide pour choisir son hôtel, Un Comparateur pour le payer moins cher
  • Hotel à Paris : Un site spécialisé sur les hôtels de Paris, choisis et présentés par des experts de la ville.
  • Chambres à Part : Un guide des gîtes et chambres d'hôtes atypiques en France.

Le créateur d'Autrement, Michel Athénour, est l'un des co-fondateurs de Cityvox.fr, l'un des tous premiers Cityguides français, lancé en avril 2000. Pour en savoir plus sur Autrement, vous pouvez jeter un œil sur notre blog.

Depuis décembre 2009, ce sont plus de 100 000 clients qui ont réservé une chambre d'hôtel via l'un des sites web de la société.

RoomRoom garantie la confidentialité de vos informations.

Lorsque vous naviguez sur RoomRoom, un certificat SSL nous protège mutuellement. Il prouve notre identité et garantie que les échanges ne sont ni interceptés ni alterés par un tiers.

Lorsque vous créez votre compte et choisissez votre mot de passe puis indiquez vos coordonnées personnelles, … personne d'autre que RoomRoom ne peut les visualiser ni les modifier. Votre mot de passe est stocké chiffré sur nos serveurs.

Lorsque vous achetez sur RoomRoom, les informations de votre carte ne passent jamais par nos serveurs et n'y sont encore moins stockées. Notre partenaire MangoPay — spécialisé dans la gestion de paiements sécurisés — met tout en œuvre pour en garantir leur intégrité et leur sécurité.

Lorsque vous vendez sur RoomRoom, vous nous transférez votre e-mail de réservation qui est stocké sur nos serveurs. Vous nous indiquez également les codes IBAN/BIC qui identifient votre compte bancaire. Seuls les 4 derniers caractères (sur 30 pour un compte en France) sont stockés sur nos serveurs pour vous aider à l'identifier. Le code entier est simplement transmis à MangoPay pour permettre de créditer votre compte. De plus, sans autorisation de prélèvement (que nous ne vous demandons pas), un code IBAN ne permet à personne de débiter votre compte.

Questions pour le vendeur

Concept

Au moment de votre réservation vous avez eu accès à plusieurs catégories de prix. Les tarifs non-annulables (ou non-remboursables) sont moins chers, précisément parce que vous garantissez à l'hôtelier que vous n'annulerez pas votre voyage, ou que vous aurez de toute façon payé l'intégralité de votre voyage même si vous ne venez pas. Vous avez donc pris le risque de ne pas pouvoir annuler.

L'hôtelier, ou le distributeur, sont donc légitimes lorsqu'ils vous répondent que vous ne pouvez pas être remboursé, quelle que soit la raison.

RoomRoom agit comme tiers de confiance. Nous garantissons que l'acheteur est solvable, qu'il a bien effectué le paiement, et que vous serez bien rémunéré pour la réservation que vous avez vendue. Vous êtes payé après le check-out de l'acheteur, afin de garantir que tout s'est bien passé.

Non. Nous ne permettons pas aux acheteurs et vendeurs de se contacter directement, car nous ne pourrions alors garantir le bon déroulement de la vente. Il est aisé de frauder ou tromper une tierce personne lorsque les enjeux financiers sont importants, et lorsque le bien est immatériel. RoomRoom agissant comme tiers de confiance, nous introduirions une faille si nous laissions acheteurs et vendeurs se contacter directement.

Mise en vente

Ce mail nous sert à vérifier que la réservation est valable, et vendable par nos soins (type d'hébergement, date de voyage, conditions de tarif, …), et à construire l'offre.

Oui, c'est indispensable. À la fois pour vérifier que vous pouvez réellement vendre votre réservation sur RoomRoom (le périmètre géographique de notre plate-forme est limité), mais aussi pour vous contacter, vous reconnaître, et, dans un second temps, vous créditez de votre vente.

Vous avez besoin d'un compte bancaire européen qui accepte les virements SEPA. Si vous n'en possédez pas, vous ne pourrez être crédité du produit de votre vente. De fait, un compte Paypal, ou un compte bancaire non européen, ne suffit pas pour être crédité de votre vente.

Non, c'est inutile, et nous ne vous le demanderons jamais. Les frais de mise en vente sont soustraits du produit de la vente, si et seulement si la vente est effective. Aucun frais n'est à payer si vous ne parvenez pas à vendre votre réservation. Donc aucune raison de vous demander votre numéro de carte bancaire.

La mise en vente de votre réservation est gratuite. Vous ne supportez aucun frais tant que la vente n'est pas effective, ni même débouclée. En revanche, vous savez, au moment ou vous déciderez de votre prix de vente, quels frais vous seront déduits en cas de succès de votre vente.

Ils correspondent aux frais qui vous seront déduits une fois que votre vente sera effectuée, une fois que le déplacement de l'acheteur de votre offre sera révolu, et que nous aurons reçu sa confirmation que tout s'est bien passé. Le délai ne peux excéder 10 jours après la date de check-out.

Il est possible que votre offre ne trouve pas preneur. Probablement parce que le prix fixé était trop élevé, ou pour d'autres raisons externes (réputation de l'hôtel, météo, …). Dans ce cas, vous ne payez aucun frais. Vous aurez donc perdu l'intégralité du prix de votre réservation, ni plus, ni moins. Comme si vous ne l'aviez jamais mise en vente sur RoomRoom.

En résumé ; soit vous trouvez un acheteur et vous récupérez une partie de la somme que vous auriez perdue, soit vous ne trouvez pas d'acheteur et ça ne change rien pour vous.

Oui, bien sûr, et quelle que soit la raison. Même pas besoin de vous justifier. Vous pouvez décider de la céder via un autre moyen (de gré à gré par exemple), vous pouvez changer d'avis à nouveau et vous rendre à l'hôtel … Seule obligation : nous prévenir pour que nous puissions retirer votre offre de la vente.

Tout dépend du prix que vous avez choisi, et du délai entre la date de la mise en vente et la date de check-in. Plus votre offre est attractive, plus votre réservation va être vendue rapidement. Plus la date du check-in approche, plus vous avez besoin de vendre rapidement, et plus le prix devra être attractif. Dans tous les cas, nous ne pouvons vous garantir que votre réservation sera vendue, encore moins vous garantir un délai de vente.

Non, c'est actuellement impossible sur notre plate-forme. Votre réservation est un tout, et c'est ce tout qui est vendu, sans rien y ajouter, sans rien y enlever.

Non, ça n'est pas possible sur RoomRoom. En effet; de nombreux sites proposent des réservations non annulables, sans que la totalité soit payée au moment de la réservation. En cas de no-show (non présentation), l'hôtel débitera alors le prix de la première nuit sur la carte de l'acheteur initial.

Prix

Avec cette option gratuite, vous confiez à RoomRoom le choix du prix de votre offre pour maximiser les chances de vente. Nous le ferons régulièrement évoluer jusqu'à la date du séjour. Nous avons constaté qu'une offre ayant une réduction conséquente à quelques jours du checkin était bien plus souvent achetée qu'avec une faible réduction. À l'inverse, il est inutile de proposer une réduction trop importante quelques semaines à l'avance.

Nous optimisons donc votre prix pour le faire évoluer progressivement en fonction du délai restant à la vente. En choisissant cette option, vous ne saurez pas combien exactement vous toucherez, mais nous vous informons de la fourchette dans lequel se trouvera ce montant. Cette option est activable ou désactivable à tout moment une fois l'offre publiée si vous souhaitez redevenir maître de votre prix.

Prenons pour exemple simplifié une réservation payée 160 € que vous mettez en vente 6 semaines avant le séjour. L'évolution du montant que vous toucherez en cas de succès, déduction faite des frais de service, serait la suivante :

  • pour une vente à 6 semaines du séjour, vous toucherez 117 €
  • à 1 mois, vous toucherez 111 €
  • à 2 semaines, vous toucherez 91 €
  • à 10 jours, vous toucherez 84 €
  • à 1 semaine, vous toucherez 79 €
  • avec une vente la veille du séjour ou le jour-même, vous toucherez 32 €

Cela représente peut-être une réduction très importante, mais gardez à l'esprit que si vous n'arrivez pas à vendre, vous ne récupèrerez rien du tout. Mieux vaut 32 € que 0, non ?

Notez également que l'intérêt de RoomRoom consiste aussi à vendre avec le prix le plus élevé possible. Les frais de services que nous prélevons sont en partie proportionnels au prix de vente : plus vous gagnez, plus nous gagnons !

Oui. À tout moment, vous pouvez choisir d'activer, désactiver ou réactiver cette option. Au moment de la désactivation, vous devrez fixer vous-même le prix de vente de votre offre, en suivant ou non notre suggestion de prix.

C'est gratuit ! Les frais de service prélevés dépendent du montant de la vente, l'option en elle-même n'est pas factuée.

La fixation du prix est un équilibre entre les intérêts du vendeur et ceux de l'acheteur. Le vendeur n'ayant actuellement pas d'autre moyen aisé de trouver une liquidité pour sa réservation, il est capable de proposer une forte réduction sur le prix de la chambre. Et c'est cette forte réduction qui va intéresser l'acheteur.

La réduction va s'échelonner entre -25 et -80 %, en fonction de l'intérêt de l'hôtel et, surtout, de la date de check-in. Plus le délai de vente est court, plus la réduction sera élevée. RoomRoom, par sa connaissance du marché de l'hôtellerie, et grâce aux autres activités de la société qui l'édite (la société Autrement opère également les sites hotelhotel.com et hotelaparis.com), suggère un prix de vente qui lui paraît équilibré si le vendeur ne choisit pas l'option de prix automatique. Libre au vendeur de suivre ou pas cette recommandation.

Oui, c'est tout à fait possible, et même parfois recommandé. Plus l'on s'approche de la date de séjour, plus il est conseillé de diminuer le prix de vente. L'option de prix automatique le fait d'ailleurs tout seul à votre place.

Rachat immédiat

Lorsque vous déposez votre offre sur RoomRoom pour la revendre, vous avez le choix entre 3 modes de revente. L'un d'entre eux consiste à ce que RoomRoom vous rachète immédiatement votre réservation, sous forme d'un bon d'achat.

Si votre réservation est éligible à ce mode de mise en vente, nous vous indiquons la valeur du bon d'achat qui vous sera attribué. Si vous acceptez ce mode de revente et que nous avons validé le rachat, ce bon d'achat vous sera attribué après la fin du séjour. Vous aurez un an pour l'utiliser sur tout le catalogue RoomRoom pour racheter une ou plusieurs autres réservations.

Vous devez quand même nous transférer votre e-mail de réservation original : nous devons toujours nous assurer que votre réservation est transférable afin de valider le rachat. D'ailleurs nous revendrons cette réservation à un tiers qui, au final, occupera la chambre à votre place.

Si nous avons accepté le rachat immédiat pour votre réservation, vous ne serez plus titulaire de la réservation que vous aviez effectué. Vous vous engagez donc à :

  • ne pas vous rendre à l'hôtel avec cette réservation
  • ne pas la céder à un tiers, gratuitement ou non (vous devrez la retirer d'autres sites de vente)
  • ne pas l'annuler auprès de l'hôtel ou du marchand chez qui vous aviez effectué la réservation.

Plus simplement, vous êtes débarassé(e) de votre réservation : vous n'avez plus rien à faire et êtes assuré(e) de toucher votre bon d'achat une fois la date de checkout passée.

Si vous ne respectez pas ces engagements, vous vous exposez à des poursuites et à une pénalité pouvant atteindre 3x le montant initial de votre réservation.

Le succès de la revente d'une réservation est toujours conditionné au fait de trouver un acheteur qui trouvera votre offre intéressante à ses yeux : dates, prix, destination, choix de l'hôtel. Certaines offres sont plus attractives que d'autres et il arrive que des réservations ne soient pas revendues, et le vendeur ne récupère rien du tout de sa réservation.

Avec le Rachat immédiat, ce n'est pas le cas : vous êtes assuré(e) de toucher un bon d'achat. C'est RoomRoom qui prend le risque de ne pas réussir à revendre votre réservation. Quoiqu'il arrive, vous toucherez votre bon d'achat (sauf si vous n'avez pas respecté les engagements décrits auparavant).

Ce bon d'achat est valable 1 an sur l'ensemble du catalogue RoomRoom : si vous allez de temps en temps à l'hôtel, il y a fort à parier que dans les 12 prochains mois vous trouverez sur RoomRoom une offre qui correspondra à votre prochain week-end, vos vacances ou votre voyage d'affaires, que ce soit pour vous ou pour offrir à l'un de vos proches. Vous ferez ainsi des économies sur votre réservation !

Vous êtes également débarassé(e) de votre réservation : du moment où nous avons validé le rachat, vous n'aurez plus à vous soucier de trouver ou non un repreneur.

Le montant du bon d'achat pourrait parfois vous sembler faible : c'est peut-être parce-que nous pensons qu'il sera difficile de revendre votre réservation à un bon prix (date de checkin trop proche, destination trop exotique…). Mais même dans ce cas, c'est un montant garanti que vous toucherez, alors qu'il n'y aura certitude que vous puissiez la revendre à un meilleur prix.

Nous devons vérifier, grâce au mail de confirmation de réservation que vous nous aurez envoyé, que les informations que vous avez renseignées sont exactes et conformes à celles indiquées par l'hôtel ou le marchand : prix de la résevation, dates de checkin et checkout… Nous ne pourrons pas valider un rachat immédiat s'il y a eu une erreur et vous proposerons alors un autre mode de mise en vente.

Nous devons aussi nous assurer que les conditions de vente de votre réservation permettent la cession à un tiers : si ce n'est pas le cas nous refuserons le rachat.

Non. Par exemple, nous n'acceptons pas les réservations trop proches du checkin, celles d'un montant trop élevé, ou d'hôtels ou groupes hôteliers dont nous savons que leurs réservations sont non transférables.

Si votre réservation n'est pas éligible au Rachat immédiat, vous pouvez quand même nous envoyer votre réservation avec l'un des deux autres modes de mise en vente.

Oui. Dans le cadre d'un rachat immédiat validé, vous êtes assuré(e) de toucher votre bon d'achat, que nous ayions pu revendre ou non votre réservation.

Paiement

Le vendeur est payé au plus tard 10 jours après la date de check-out (départ de l'hôtel). Après son voyage, l'acheteur informe RoomRoom de la conformité de son achat, et RoomRoom crédite immédiatement le vendeur. Dans le cas où l'acheteur n'informe pas RoomRoom de la conformité de son achat au bout de 10 jours ouvrables, le montant de la vente est automatiquement crédité, passé ce délai de 10 jours ouvrables.

Le vendeur ne peut être payé qu'après les dates de voyage, car nous devons nous assurer que le transfert s'est bien déroulé, et que l'acheteur a bien confirmé la conformité entre ce qu'il a acheté et ce qu'il a consommé.

Après la vente

Non. L'hôtel va demander au voyageur de laisser l'empreinte de sa carte bancaire, afin de pouvoir encaisser le prix des consommations annexes. La totalité du prix de la réservation d'origine ayant été déjà débitée, il n'est pas demandé de montrer à nouveau la carte bancaire ayant servi au paiement initial.

Non, RoomRoom se charge d'effectuer ces changements. En cas de doute ou de difficultés, nous vous contacterons pour valider cette procédure ensemble.

Si l'acheteur de votre réservation ne se présente pas, cela ne change rien pour vous et vous serez bien crédité, car l'acheteur a lui aussi acheté une chambre non annulable. En revanche, s'il est avéré que le vendeur a délibérément mis en vente une réservation erronée, il ne sera pas crédité.

Les données personnelles sont uniquement demandées pour permettre la mise en vente et la gestion de votre réservation. Elles ne sont pas, et ne seront jamais diffusées ou commercialisées auprès de tiers. RoomRoom ne vend ni publicité, ni base e-mail, ni données comportementales.

Par e-mail pour la plupart des cas, à l'adresse assistance[AT]roomroom[DOT]com.

Si vous achetez une réservation sur RoomRoom, votre confirmation d'achat contient aussi un numéro de téléphone que vous pourrez utiliser en cas de problème avec l'hôtel pendant votre séjour.

Questions pour l'acheteur

Concept

Non, nous ne permettons pas aux acheteurs et vendeurs de se contacter directement, car nous ne pourrions alors garantir le bon déroulement du transfert. Il est aisé de frauder ou tromper une tierce personne lorsque les enjeux financiers sont importants, et lorsque le bien est immatériel. RoomRoom agit comme tiers de confiance. Nous introduirions une faille si nous laissions acheteurs et vendeurs se contacter directement.

RoomRoom a mis en place les procédures qui permettent d'éviter les cas de fraude ou négligence. Aucun vendeur ne peut être crédité tant que l'acheteur n'a pas confirmé que la réservation était conforme à ce qui avait été vendu. En tant qu'acheteur, vous avez 10 jours après le départ de l'hôtel pour nous signaler tout incident ou anomalie. Autrement dit, aucune fraude ou négligence ne sera rentable pour le vendeur.

Dès que vous nous aurez signalé que tout est OK de votre côté, nous créditons le vendeur du montant de sa vente. Passé un délai de 10 jours ouvrables, et sans retour de votre part, nous considérons que la réservation était conforme, et le vendeur est alors crédité.

Lorsque je découvre une offre

Le prix comprend l'ensemble des éléments compris dans la page de présentation de l'offre : ni plus, ni moins. Tout ce qui n'est pas mentionné dans l'offre (extras, parking, repas, …) est donc à payer en plus. Tout ce qui est mentionné dans la page de présentation (par exemple, les petits-déjeuners, le cas échéant), est bien compris dans l'offre, et ne fera pas l'objet de suppléments. Les taxes de séjour ne sont en général pas comprises dans l'offre, sauf si elles y sont expressément mentionnées.

Ils correspondent aux frais d'accès aux services de la plate-forme RoomRoom, et notamment les frais de paiement, et la TVA.

Le vendeur est libre de fixer son prix de vente. Toutefois, nous nous permettons de lui suggérer un prix qui nous paraît attractif, et qui prend en compte le délai entre la date de mise en vente et la date du voyage, l'intérêt de l'hôtel, le niveau de disponibilité auprès des principaux distributeurs, etc. La réduction proposée peut ainsi varier de 25 à 80 % dans la grande majorité des cas.

Le prix de départ (sur lequel est calculé le pourcentage de réduction) est fixé par RoomRoom. Il est issu de la confirmation de réservation que le vendeur a transmise.

Oui. Toute offre s'entend pleine et entière, il n'est pas possible de la morceler ou de décider d'en acheter qu'une partie.

Non. Il est possible d'acheter l'offre proposée par un vendeur, et seulement cette offre. Chaque offre est unique, et c'est cette offre qui peut être achetée, pleine et entière. Il n'est pas possible de la multiplier, même si son tarif très attractif vous donnerait envie d'en acheter plusieurs :-).

En gros: non. Ceci-dit, après achat, vous pouvez contacter l'hôtelier afin de lui transmettre vos souhaits, mais ce ne sont que des souhaits. Vous achetez une offre telle quelle, et s'il n'est pas spécifié « vue mer » dans la présentation de l'offre, il ne sera pas possible de l'exiger auprès de l'hôtelier.

Nous entretenons avec certains hôtels une collaboration privilégiée. Ces hôtels partenaires se sont notamment engagés à accueillir sans réserve les voyageurs qui auraient racheté une réservation sur RoomRoom. Ils offrent donc une garantie supplémentaire pour que le séjour d'un acheteur se passe sans problème.

Paiement

Oui, c'est indispensable. À la fois pour vérifier que vous pouvez réellement acheter votre réservation sur RoomRoom (le périmètre géographique et monétaire de notre plate-forme est limité), mais aussi pour vous contacter, vous reconnaître, et discuter avec vous.

Nous avons délégué à notre partenaire MangoPay la responsabilité d'encaisser les paiements relatifs aux achats sur RoomRoom. MangoPay est édité par la société Leetchi, bien connue des internautes français pour son service de cagnotte entre amis.

Oui. Il faut payer l'intégralité du montant de la réservation afin de valider l'achat, ainsi que les frais de service.

Non. La réservation ayant été payée intégralement au moment de l'achat, il ne sera pas demandé de paiement au check-out hormis les extras consommés sur place (parking, repas, mini-bar, etc.)

Seules les cartes bancaires de type Visa ou Mastercard sont acceptées pour le moment. D'autres moyens seront probablement ajoutés plus tard.

Il est possible d'utiliser des bons d'achat au moment du paiement. Tous les détails sont expliqués dans la section bons d'achat.

Oui. Si votre moyen de paiement est accepté par MangoPay, vous pouvez avoir accès à l'ensemble des offres du site, quelle que soit votre nationalité.

Après le paiement

Oui. Nous vous enverrons un e-mail pour confirmer votre paiement. Plus tard, vous recevrez un autre e-mail vous confirmant le bon transfert de la réservation. Gardez cet e-mail précieusement, il vous permettra de retrouver l'intégralité de votre réservation dans ses moindres détails.

Non, RoomRoom se charge d'effectuer ces changements. En cas de doute ou de difficultés, nous vous contacterons pour valider cette procédure ensemble.

Non. Sauf cas contraire explicitement indiqué sur l'offre, il n'est pas possible d'annuler une réservation achetée sur RoomRoom.

Lorsque j'arrive à l'hôtel

Vous pouvez nous joindre sur assistance[AT]roomroom[DOT]com, ou nous appeler au numéro indiqué dans votre e-mail de confirmation.

Imprimez ou enregistrez votre e-mail de confirmation, et donnez votre nom à l'arrivée à l'hôtel.

Oui : le nom du voyageur (vous) est connu de l'hôtelier.

Les bons d'achat

C'est un bon, exprimé en euros, qui vous permet d'acheter une réservation proposée à la vente sur RoomRoom.com. Chaque bon d'achat est émis à une date donnée, a une durée de validité et un montant. Les bon d'achats sont cumulables, non cessibles et non remboursables.

Les bons d'achat RoomRoom sont exclusivement utilisables sur le site RoomRoom.com. Ils ne peuvent pas être utilisés pour acheter des produits ou services sur d'autres sites web. Ils servent exclusivement à racheter une ou plusieurs réservations mises en vente sur le site RoomRoom.com. Les frais de service RoomRoom ne peuvent être payés en bons d'achat.

Non. Les bons d'achat RoomRoom sont exclusivement utilisables sur le site RoomRoom.com.

Vous pouvez acheter une ou plusieurs réservations proposées à la vente sur RoomRoom.com. En revanche, vous ne pouvez pas utiliser vos bons d'achat pour payer les frais de service RoomRoom.

Par exemple ; pour une commande de 100 €, si vous disposez de 60 € en bons d'achat et que vous choisissez de les utiliser, vous ne paierez que 40 € (plus les frais de service) par carte bancaire. Votre compte de bons d'achat sera donc remis à 0.

Autre exemple ; pour une commande de 100 €, si vous disposez de 120 € en bons d'achat, vous ne paierez plus que les frais de service et le solde de votre compte de bons d'achat passera à 20 €

Oui. Les bons d'achat sont cumulables. Vous pouvez donc utiliser plusieurs bons d'achat pour effectuer une seule commande.

Non. Un bon d'achat est attribué à une personne au moment de son émission, et il ne peut pas être cédé à un tiers, même si cette personne est déjà inscrite sur RoomRoom.com

Non. Un bon d'achat ne peut-être vendu. Il est attribué à une personne, et doit être utilisé pendant sa période de validité.

Dépensez le vite sur RoomRoom.com ! Au delà de sa date d'expiration, le bon d'achat sera supprimé. Plutôt que de le perdre, parcourez le site et trouvez une offre qui vous convient (date, destination). C'est la date d'utilisation du bon qui fait foi, et non la date de votre voyage.

Pas pour le moment. mais nous y réfléchissons, et cela sera peut-être bientôt possible.

Non. Un bon d'achat n'est pas une somme d'argent que l'on peut exiger. C'est un droit à dépenser une certaine somme sur le site RoomRoom.com.

Non. Si vous n'utilisez pas la totalité de votre bon à la date de son expiration, le montant restant sera automatiquement perdu.

Les alertes

Vous n'avez pas trouvé d'offre qui vous correspond sur le site ? Créez une alerte selon vos attentes : ville, pays, date, prix… Vous recevrez alors par email les nouvelles offres répondant à vos critères dès qu'elles seront publiées sur RoomRoom.com.

Dans votre espace personnel, sur « Vos Alertes », vous pouvez créer autant d'alertes que vous le souhaitez.

Les critères à remplir sont, au choix :

  • le lieu (ville ou pays)
  • la date (date d'arrivée seule, ou dates flexibles pour une période)
  • le prix maximal (facultatif)

Au moins un des deux critères de date ou de lieu doit être indiqué.

Vous pouvez à tout moment supprimer vos alertes, et en créer d’autres.

Dès qu'une ou plusieurs offres correspondant à vos critères sont publiées sur le site, vous recevez un mail par jour à l'adresse de contact indiquée au moment de l'inscription sur RoomRoom.com. Vous ne recevez qu’un seul mail pour toutes vos alertes.

Questions pour les hôteliers

Nous avons lancé RoomRoom pour résoudre un problème rencontré de plus en plus fréquemment par les voyageurs : avec la popularité grandissante des tarifs Non annulables / Non remboursables, on peut se retrouver dans la situation de perdre l'intégralité de la valeur de sa réservation, dans les cas, pas si rares, où l'on est dans l'obligation d'annuler. Bien sûr le client est le plus souvent conscient que le tarif qu'il a obtenu est assorti de certaines conditions. Il n'en reste pas moins que la perte peut être importante et la déception, grande. Alors pourquoi ne pas proposer cette réservation à un tiers, à un tarif plus bas, afin de retrouver une partie de ses fonds ? Ainsi chaque partie est gagnante :

  • le vendeur, qui retrouve une partie de ce qu'il avait payé
  • l'acheteur, qui bénéficie d'un tarif plus avantageux
  • l'hôtelier, qui peut proposer une solution alternative à un client dans l'embarras

Revenons sur l'origine des tarifs Non annulables et Non remboursables. Ces tarifs sont devenus de plus en plus populaires ces dernières années. Notamment du fait de la croissance du canal "web" et de la concurrence exercée par les différents canaux de distribution. L'idée était de proposer une réduction en échange d'un achat ferme, d'une part (pas d'annulation possible) et d'un paiement à la réservation, d'autre part. Ces deux avantages donnent une visibilité forte à l'hôtelier, en terme de taux de remplissage et de trésorerie.

De ce strict point de vue, l'identité du voyageur importe peu, tant que les 2 avantages initiaux (visibilité et trésorerie) sont préservés. D'ailleurs il est très courant, dans le process de réservation en ligne, que la personne qui réserve ne soit pas la personne qui voyage (notamment dans le cadre d'un déplacement professionnel).

Les cas de no-show sur tarifs non annulables / non remboursables étant de plus en plus fréquents, les hôteliers sont souvent confrontés à des demandes de clients souhaitant annuler leur réservation … non annulable. Plusieurs options sont alors possibles :

  • accepter l'annulation, alors même que l'hôtelier n'y est pas obligé. Certains l'acceptent, en fonction de la raison invoquée par le client, ou parce que cela peut, parfois, libérer une chambre qui manquait. Bonne nouvelle pour le client, qui peut - légitimement - remercier l'hôtelier pour sa souplesse
  • proposer de modifier la réservation sur une autre date, ou proposer un avoir. Ce n'est pas une obligation pour l'hôtelier, mais cela peut être un bon compromis pour ne pas laisser le client dans une situation très désagréable 
  • rappeler au client les conditions restrictives et en rester là

RoomRoom permet ainsi de proposer une alternative à la troisième option, de loin la plus courante, et permet même de se passer de la seconde option, qui crée de la complexité en terme de gestion, pour l'hôtelier.

RoomRoom permet également de toucher une clientèle nouvelle : le nouvel acheteur ne serait peut-être pas devenu client s'il n'avait pas pu bénéficier d'une certaine réduction. 

En conclusion, RoomRoom rend un grand service au client d'origine, celui qui souhaite revendre sa réservation. Mais aussi au nouveau client, qui bénéficie d'un prix attractif. Et à l'hôtelier, qui peut proposer une alternative à ses clients se trouvant dans l'obligation d'annuler.

Excellente question. Il n'est pas obligé de passer par un intermédiaire, bien sûr. L'hôtelier peut très bien proposer le même type de service à ses clients. Mais, outre l'investissement technique que cela suppose, il faut garder en tête que RoomRoom ne fait que cela, et que sa capacité à revendre de telles réservations est, de fait, plus élevée. Sans compter que RoomRoom appartient à une société, Autrement, qui édite également les sites hotelhotel.com et hotelaparis.com, ce qui permet de multiplier les opportunités de revente de la réservation.

Oui, tout ceci est bien légal. Pour des raisons historiques … et commerciales. Historiquement l'identité du voyageur n'est pas une obligation légale, comme cela peut l'être dans d'autres secteurs du voyage, et notamment l'aérien. Commercialement, les différents canaux de distribution, et notamment les OTAs, ont dès l'origine prévu le cas d'un acheteur différent du voyageur, et ont permis de distinguer ces deux identités dans leur formulaire de réservation.

Il faut toutefois rappeler que c'est l'hôtelier qui peut décider des ses conditions tarifaires. Libre à lui de décider si certains tarifs sont non seulement non annulables et non remboursables, mais également non transférables. Auquel cas ils ne peuvent pas se retrouver en vente sur RoomRoom, puisque les conditions d'origine stipulent explicitement l'interdiction du transfert. Ce type de tarif est aujourd'hui très minoritaire (car très contraignant) mais il existe.

L'intérêt est alors … nul. Si l'hôtelier est capable de faire ce geste commercial, il est fort probable que le client n'ait nullement besoin de passer pas une plateforme comme RoomRoom. Tant mieux pour lui ! RoomRoom s'adresse précisément à ceux qui n'ont pas d'autres choix que de tout perdre… ou de revendre leur réservation.

Vous pouvez consulter l'ensemble et le détail de nos garanties sur notre page dédiée aux hôtels :

  • légitimité et cessibilité de chaque réservation
  • droit de retrait
  • lutte contre la fraude

Sur ce sujet complexe nous pouvons définir 3 cas :

  • Cas numéro 1 : il est stipulé explicitement que le tarif est non transférable. Dans ce cas, il ne peut être transféré ou revendu à un tiers. Tout simplement. Donc impossible qu'il soit mis en vente sur RoomRoom.
  • Cas numéro 2 : il est possible de modifier l'identité du voyageur au cours du process de réservation. C'est un cas assez courant, et il est donc possible de revendre une réservation de ce type sur RoomRoom
  • Cas numéro 3 : rien n'est spécifié sur ce sujet, et les conditions tarifaires ne permettent pas de déterminer clairement si l'identité du voyageur peut être modifiée. Dans ce cas nous demandons à l'hôtelier la possibilité d'effectuer le transfert.

Dans la plupart des cas donc, ces tarifs peuvent être revendus sur une plateforme comme RoomRoom.

Non. Par définition ces tarifs, nettement plus restrictifs, ne permettent pas la revente sur une plateforme telle que RoomRoom.

Au moment de l'achat par le nouveau voyageur, l'hôtel est prévenu de cette nouvelle identité.

Oui. Cela peut paraître étonnant de racheter ses propres chambres, mais dans certains cas cela peut être tout à fait pertinent. Par exemple en cas de demande de réservation de groupe (exemple : l'hôtelier a 3 chambres encore disponibles, mais une demande pour 4 chambres … si une chambre est disponible sur RoomRoom aux même dates, il est ainsi possible de répondre favorablement à la demande du groupe). Ou tout simplement si l'hôtelier se sait capable de vendre au prix normal une chambre qu'il achèterait sur RoomRoom à un prix discounté.

C'est bien sûr le premier client qui doit être débité. Et qui a déjà du l'être, dans le cas, plus courant, où le tarif non annulable et non remboursable est lié à un pré-paiement. Le voyageur est débité dès son achat par RoomRoom qui reversera au premier acheteur la part qui lui revient.

Sur une plate-forme d'avis type TripAdvisor n'importe quel internaute peut déposer un avis. Y compris, donc, le client ayant racheté la réservation et l'ayant consommée. Sur un site marchand comme Booking.com ou Expedia, seuls les clients ayant séjourné dans l'hôtel peuvent déposer un avis, en utilisant leur identité ayant servi à la réservation. Le client initial n'ayant pas consommé sa réservation lui-même, il ne pourra pas déposer un avis.

Oui, et c'est même une excellente idée, même si elle peut paraître iconoclaste :-). Certains hôteliers nous ont d'ailleurs contacté, dès le lancement du site, pour permettre cela depuis leur propre site web. Et pour une bonne raison : cela permet de rendre service à certains de leurs clients, en leur proposant une alternative à la perte totale de leur réservation. Tout en maintenant une politique tarifaire cohérente : ce qui est non annulable reste non annulable …

Vous pouvez utiliser notre formulaire de contact dédié aux hôteliers en cliquant ici.

Avec les process que nous avons mis en place cela ne devrait pas arriver. Si toutefois un tel cas se présentait, nous vous recommandons de vérifier que vous avez bien été crédité de la réservation d'origine. Si tel est le cas, nous vous proposons d'accueillir le nouveau voyageur, et d'entrer en contact avec RoomRoom dès le lendemain. Si erreur il y a eu de notre part, nous essaierons de comprendre comment cela a été possible, et trouverons une solution avec vous.

Nous attendons 10 jours après la fin du séjour avant de reverser l'argent de l'acheteur au vendeur (titulaire de la réservation d'origine). Si pendant ce délai vous prenez connaissance d'une fraude avec son paiement, signalez-le nous immédiatement : nous bloquerons le transfert d'argent et vous rembourserons du montant de la réservation d'origine.

Quant aux éventuelles fraudes des acheteurs, c'est RoomRoom seul qui supporte ce risque car le paiement se fait directement par carte bancaire sur notre site.

Consultez l'ensemble et le détail de nos garanties sur notre notre page dédiée aux hôtels.

Si vous acceptez de devenir partenaire privilégié avec RoomRoom, nous vous proposerons sans surcoût quelques services supplémentaires :

  • nous vous préviendrons de toutes les demandes de revente de réservation que nous recevrons, qui seront autant de probables NoShow, afin de vous aider à optimiser votre flux de réservations ;
  • nous pouvons publier des offres issues de votre déstockage de réservations, sans dévoiler leur origine afin de ne pas perturber votre politique tarifaire ;
  • en redirigeant vers nous vos clients souhaitant annuler une réservation non-remboursable, nous partagerons les revenus issus de cette revente ;

En l'échange, vous vous engagerez à accueillir normalement tout voyageur qui rachètera une réservation via notre site, comme s'il s'agissait du voyageur d'origine.

Contactez-nous pour de plus amples informations.